iPhone IOS 9

Discussion dans 'iPhone IOS 9' créé par Icom new tech, 16 Septembre 2015.

  1. Icom new tech Administrateur

    Si iOS 8 a mis l'accent sur les évolutions esthétiques, son successeur se concentre sur la correction de bugs, les performances et la stabilité. Outre les applications Music et News, les nouveautés sont donc pour la plupart "sous le capot". Aplle s'est ainsi d'abord penché sur le multitâches qui va profiter des 2 Go de RAM embarqués dans l'iPhone 6s.
    La bascule entre les applications actives a été revue, permettant notamment une meilleure visibilité et plus de rapidité d'exécution. Pour l'iPad, il sera possible d'afficher et d'exécuter eux applications sur le même écran. Apple promet des API pour les développeurs qui souhaiteraient exploiter ces nouvelles fonctionnalités pour leurs applications. Apple s'aligne donc sur la concurrence, notamment Windows 8.
    [IMG]
    Apple a retravaillé son moteur de recherche Spotlight, à grand coup de "machine learning" pour améliorer la compréhension des requêtes de l’utilisateur en langage naturel notamment. Spotlight va désormais chercher des informations dans l'actualité.
    L’objectif affiché par Apple est « d’augmenter l’intelligence » de son OS mobile, et cela passe par une large amélioration des fonctionnalités de l’assistant personnel Siri. Siri sera ainsi capable de trier automatiquement les photos stockées sur l’appareil, et sera également en mesure d’apprendre des habitudes de l’utilisateur pour automatiser certaines routines. Des fonctionnalités qui n’étaient pas sans rappeler Cortana de Microsoft ou les récentes annonces de Google lors de la Google I/O, mais la pomme a bien tenu à marquer la différence avec la firme de Mountain View : « tout cela reste sur l’appareil, et de manière anonyme. Tout ceci reste sous votre contrôle. » On verra...
    Sécurité renforcée

    Avec iOS 9, Apple tente également de répondre à LA problématique du moment : l'autonomie. En usage classique, Apple promet une heure d'autonomie supplémentaire. La pomme introduit également le nouveau mode "low power" qui assurerait de son côté 3 heures de rab'... On vérifiera sur pièce tant les promesses en la matière ont été nombreuses (chez de nombreux fabricants) sans forcément être suivies d'effet.
    De son côté, l'application Plan accueille désormais les transports en commun pour mieux se rapprocher du leader Maps de Google...
    Dans le domaine de la sécurité, si TouchID a considérablement renforcé la sécurité des iPhone en cas de perte ou de vol, Apple entend aujourd'hui aller plus loin avec iOS 9. Ce dernier introduit en effet le code de déverrouillage du terminal via un code à 6 chiffres et non plus à 4.
    [IMG]
    Apple souligne que cette évolution fait passer le nombre de combinaisons possibles à 10.000 à 1 million. De quoi décourager les voleurs et oui les indiscrets. Attention néanmoins, il ne faudra pas oublier son sésame : au bout de 10 tentatives ratées, iOS 9 effacera la totalité de la mémoire de l'appareil. Là encore, cette mesure va certainement renforcer l'attractivité de l'iPhone auprès des plus paranos, mais aussi des entreprises...
    Précisions toutefois que ces deux évolutions sont paramétrables : il est possible de revenir à un PIN à 4 chiffres et de neutraliser l'effacement de la mémoire en cas d'erreurs répétées.
    Il faut également noter que Safari pour iOS supportera les extensions de blocage de contenus. Et parmi ces contenus qui pourront être bloqués figurent donc ceux liés à la publicité, dont notamment les cookies. Des ad-blockers étaient déjà disponibles pour Safari, mais pour les postes de travail. Apple ajoute donc ici le support de ces applications anti-pub dans ses appareils mobiles.
    Pubs blocables

    Pour les acteurs de la publicité sur mobile, un marché en plein boom et dont les deux poids lourds sont Google et Facebook, l'ajout du blocage publicitaire dans iOS est a priori une mauvaise nouvelle. Précisons qu'Apple ne fournira pas directement une telle fonctionnalité.

    L'éditeur se contente ici d'en autoriser le fonctionnement dans son navigateur mobile. Pour s'affranchir de la publicité et du suivi publicitaire (au travers notamment des cookies), les utilisateurs d'iOS devront prendre l'initiative de télécharger et installer un bloqueur.

    Toutefois, les clients d'Apple ne pourront pas s'affranchir intégralement de la publicité sur iOS. Seule la navigation sur le Web mobile est concernée. Les publicités dans les applications continueront de s'afficher.

    Est-ce surprenant ? Sans doute pas puisque Apple perçoit une commission de 30% sur les revenus des applications iOS disponibles sur l'App Store. Mais la firme dispose en outre d'une division commercialisant des publicités in-app.
    Enfin, concernant les applications et le développement, l’App Thinning devrait changer la donne. Apple promet que cette nouvelle politique visant à réduire la taille moyenne des applications ne devrait pas changer particulièrement le process pour développer et publier l’application sur l’Apple Store. L’objectif ? Résoudre les problématiques liées au stockage sur ses terminaux mobiles et libérer de l’espace pour les possesseurs d’anciens terminaux Apple, qui disposent d’un stockage limité (16, 32 Go).

Partager cette page